Vous êtes à la recherche d’une jardinière pour votre jardin ou votre terrasse, mais vous ne savez pas quel matériau choisir ? Pas de panique, nous sommes là pour vous aider ! Il existe de nombreux matériaux différents pour les jardinières, chacun avec ses avantages et ses inconvénients. Voyons donc en détail les principales options qui s’offrent à vous.

Terre cuite

Jardinière Terre Cuite

Tout d’abord, il y a les jardinières en terre cuite. Ce sont les plus classiques, et elles ont l’avantage d’être solides et durables. Elles peuvent être un peu lourdes, ce qui peut être un inconvénient si vous avez l’intention de les déplacer régulièrement. En revanche, elles ont tendance à se fissurer avec le temps, surtout si vous habitez dans une région où il y a des températures extrêmes (bonjour les hivers rigoureux !).

Plastique

Jardinière sur pied en plastique

Ensuite, il y a les jardinières en plastique. Elles sont légères, faciles à manipuler et bon marché. Leur principal atout est qu’elles sont imperméables, ce qui peut être pratique si vous avez un balcon ou une terrasse qui reçoit beaucoup de pluie. Cependant, elles ont l’inconvénient d’être moins solides que les autres matériaux, et elles peuvent se fissurer ou se déformer sous l’effet des températures élevées. De plus, elles ne sont pas toujours esthétiques, surtout si elles sont de couleur blanche (qui dit jardinière en plastique dit souvent “vieux pot de yaourt” !).

Bois

Jardinière Surélevée En Bois

Les jardinières en bois sont également une option intéressante. Elles sont solides, durables et apportent une touche naturelle à votre jardin. Elles ont cependant besoin d’être entretenues régulièrement, en particulier si elles sont exposées aux intempéries. Il faut les protéger avec une couche de vernis ou de lasure pour éviter qu’elles ne pourrissent ou ne se fendent.

Métal

jardiniere sur pied en metal noir removebg preview

Enfin, il y a les jardinières en métal, qui sont très résistantes et durables. Elles peuvent être un peu plus chères que les autres matériaux, mais elles ont l’avantage de ne pas nécessiter d’entretien particulier. Attention cependant à choisir un métal qui ne rouille pas trop vite, comme l’aluminium ou l’acier inoxydable, si vous habitez dans une région humide. Les jardinières en métal ont également l’inconvénient de ne pas être très isolantes, ce qui peut être un problème pour certaines plantes qui ont besoin de températures stables.

En résumé, il n’y a pas de matériau parfait pour les jardinières. Tout dépend de vos besoins et de vos préférences. Si vous cherchez une jardinière solide et durable, la terre cuite ou le bois peuvent être une bonne option. Si vous préférez quelque chose de léger et facile à manipuler, le plastique peut être une solution. Enfin, si vous voulez une jardinière qui ne nécessite pas d’entretien, le métal peut être une bonne alternative. N’oubliez pas de prendre en compte le climat de votre région et les besoins de vos plantes, et surtout, n’hésitez pas à demander conseil à un professionnel ou à un jardinier expérimenté ! Et si vous n’arrivez toujours pas à vous décider, vous pouvez toujours opter pour la solution de facilité : une jardinière en toile de jute qui s’adapte à tous les matériaux (mais qui ne résistera pas aux intempéries, sauf si vous êtes un adepte du “jardinage à l’abri” !). Bon choix de jardinière à tous !”

Catégorisé: